Superfly International Inc fabrique et distribue du matériel de montage de mouches à Edmonton en Alberta. Mon père a démarré la compagnie dans son sous-sol il y a 20 ans. Aujourd’hui, on a un entrepôt de 15 000 pieds carré, 20 employés et on fabrique plus de 7 000 produits reliés au montage de mouches.

Le métier de montage de mouches est très détaillé. Chaque étape a des propriétés spécifiques comme flotter ou couler. Il y a du matériel naturel ou synthétique. Nous avons plus de 50 de ce qu’on appelle les Superfly couleurs.

Les poisons volants échappent à leur prédateur en sautant hors de l’eau et planant à la surface.

Les produits Superfly sont disponibles dans les magasins au détail partout au Canada. Nous vendons aussi en gros aux commerçants qui utilisent nos produits pour fabriquer leurs propres mouches et nous avons des fournisseurs outre-mer. Nous sommes la seule compagnie au Canada qui teint et fabrique le matériel. Donc, nous avons une longueur d’avance sur notre compétition.

Je pense que le plus grand risque que nous avons pris dans cette entreprise c’était quand nous avons décidé de laisser tomber l'équipement de pêche à la mouche. Il y avait probablement 30% de nos ventes totales qui se trouvaient dans cette catégorie et nous savions qu'en laissant cela nous allions réduire de manière significative le volume de nos ventes annuelles. Pour contrer le problème, il fallait aggrandir le marché. Il était tout à fait naturel pour Superfly d’exporter aux États-Unis Mais aux États-Unis il y a une taxe d’accise que nous n’avons pas au Canada qui ajoute automatiquement 10% au prix ce qui ne rend pas les choses facile dans un milieu compétitif

On m’avait avertit que travailler avec des membres de la famille pouvait être difficile mais c’est vraiment une des expériences le plus positive.

Le plus gros poisson pêché est un requin-baleine de 59 pieds issu du Golfe de Thaïlande en 1919.