Je suis propriétaire de Medic Plus. Nous sommes spécialistes dans la vente de produits médicaux et aussi dans la sécurité aux industries. Nous avons un magasin de 1000 pieds carré et nous vendons à Edmunston, Bathurst et Moncton au Nouveau-Brunswick.

Chaque année, plus de 1,6 millions de Canadiens apprennent la réanimation par RCR.

En 1998 je suis allé voir la CBDC puis ils m’ont prêté un certain montant pour que je démarre mon entreprise. Chaque année on a plus de produits, des nouveautés, c’est comme ça qu’on a monté où nous sommes présentement.

On peut avoir des produits pour faire des échographies, des chaises exprès pour les prises de sang, des tables d’opération, des lumières d’opération, des moniteurs, défibrillateur.
On vend aussi des gants de travail, des pantaloons, des bottes ou des casques.

On donne un service de vérification de trousses de premiers soins, on donne nos conseils, on donne aussi des cours de premiers soins RCR, cours de gardiennage, de défibrillation. Aussi, on donne les services d’inspection des extincteurs.

À Montréal et à Toronto, entre la réception de l’appel d'urgence au 911 et l'arrivée des ambulanciers, il s'écoule au maximum 8 min 20s.

Pour vendre des produits médicaux, il faut avoir une license. Il faut avoir un numéro de taxe et être enregistré au niveau de la province, sinon, tu vas te faire taper les mains. J ai un employé à temps plein au magasin, puis j’ai un représentant à Moncton et un autre àa Bathurst payés à la commission.

Dans le futur, j’aimerais être gros comme Walmart. Ou avoir d’autres magasins ici et là. D’en avoir un à Montréal, Québec, puis en avoir un plus bas en province. Je ne suis pas un gars qui va se vanter. J’aime mieux rester modeste. Mais, au moins, j’ai eu le courage de me partir en affaires et je suis très fier de cela.