Je dessine aux crayons et à l’encre des équipements de hockey entourant un chandail de la LNH. Quand le dessin est terminé, on en fait des reproductions que l’on vend sur Internet et dans quelques magasins au Canada et aux États-Unis.

Chaque dessin est différent comme si quelqu’un était en train de jouer au hockey shinny, qui est du hockey improvisé et a laissé son équipement quelque part. Je dois bien sûr m’assurer que l’on voit bien le logo de l’équipe.

Le hockey fut inventé en Nouvelle-Écosse dans les années 1850.

Je prends les mesures de tout ce qu’il y a et je reproduis cela à la maison ; je dessine en premier le chandail. J'ai appris à le dessiner en premier parce qu'il est le plus difficile à reproduire. Ensuite j’essaie de faire les patins, les gants et tout le reste. Après cela je fais l’arrière plan.


Lorsque j’ai terminé un dessin, j’envoie d’habitude une excellente photocopie à la LNH pour obtenir son approbation. Je signe et numérote chaque oeuvre.

Qu’il soit encadré ou non, à l’arrière des dessins, il y a une fiche comprenant l’historique de l’entreprise, ma biographie et la ligue Nationale nous fournit des autocollants numérotés qui prouvent l’authenticité et l’approbation de la LNH.

Nous avons deux représentants au Canada et quelques-uns aux États-Unis qui ont notre porte-folio et des échantillons de nos produits.

Les premiers règlements officiels de hockey sont enregistrés à Montréal en 1879.

Un des avantages d’avoir une license de la LNH est que si vous êtes dans une ville où il y a une joute, vous pouvez vous procurer des billets. Vous devez les payer mais si c’est une partie importante où les revendeurs ont gonflé les prix, vous ne payez que le prix initial. Nous avons obtenu des billets pour la finale de la Coupe Stanley à Calgary. On nous a dit que le prix des revendeurs étaient de 2000 $ et que les billets étaient introuvables. J’adore mon travail.