La taxidermie Freidrich est située à Martinville au Québec. L,entreprise a vu le jour il y a une trentaine d’années. J’ai monté mon premier oiseau en 1974 et il était tellement beau que j’ai tout de suite eu d’autres commandes. L’entreprise au départ situé dans un garage adjacent à la maison a commencé petit puis aujourd’hui je suis à mon maximum.

Pour devenir un bon taxidermiste il faut avoir un excellent sens d’observation. Regarder les animaux dans leur habitat naturel, comment ils réagissent, comment ils placent leurs pieds ou leur queue ou leurs plumes ou leurs ailes. Le taxidermiste doit être très patient et aimee la nature et les animaux.

Le Louvre possède des momies animales de crocodiles, des poissons, faites selon le même modèle des momies humaines.

Les prix actuellement pour la taxidermie, ce n’est pas quelque chose qui n’est pas cher. Par exemple, une tête de chevreuil peut variée dépendant du taxidermiste puis de la région, entre 400 et 600 $. Si vous arrivez avec un petit écureuil roux, par exemple, moi je vais vous charger 75 dollars.

La plupart du temps quand qu’on exporte un animal dans un autre pays, ça prend un permis. C’est un permis international que le gouvernement donne pour prouver que l’animal a été tué légalement. Autrement on ne peut pas sortir l’animal par les douanes.

En 1793, le rhinocéros de Louis XIV fut naturalisé selon les techniques modernes similaires à celles utilisées aujourd’hui.

Dans le future, je veux surtout ralentir un peu. Puis peut-être mettre ça dans les mains de un de mes fils. Sinon, je vais encourager un jeune taxidermiste qui est déjà établi pour lui donner un bon coup de main dans le démarrage de sa carrière.