J’ai démarré mon entreprise en 1998 à St-Quentin au Nouveau-Brunswick puis mon entreprise va très bien. J’emploie le sous-sol de ma maison et j’ai à peu près 60 pieds de commerce par 30 pieds. La coiffure est mon premier métier et c’était mon rêve. Mais par la suite j’ai développé d’autres intérêts. La coiffure, le bronzage et l’esthétique ça va bien ensemble. J’ai décidé ensuite d’investir dans la boutique cadeau et la bijouterie.

À l'âge de bronze (800 avJC) on croyait que la bague était dotée d'un pouvoir magique si elle était gravée d’un nom.

On offre comme service à la bijouterie, le nettoyage de vos bijoux. On peut aussi poser les batteries de montres. C’est sur que dans la bijouterie ce qu’on vend le plus c’est les bijoux en or. Le service d’arrangement floral c’est surtout des arrangements décoratifs.

Je fais de tout ce qui est à l’intérieur de mon commerce. Je touche un peu à tout. Changer toujours d’ouvrage ce n’est pas ennuyant, c’est même divertissant.

Je suis assez agressive en publicité. C’est sûr que dans une petite ville comme St-Quentin, c’est important d’avoir le bouche à oreille parce que les clients qui viennent chez nous ce sont eux qui m’apportent d’autres clients.

On a reçu un prêt par la CBDC pour avoir recours à des graphistes. C’est eux qui nous ont sorti notre logo avec les couleurs et les présentations diverses du pamphlet.

Maintenant, je peux dire que l’entreprise commence à être trop petite pour tous les domaines qu’on a. On cherche peut-être à s’agrandir éventuellement. Définir le succès pour moi c’est d’avoir réussi à monter O Bo Coffret comme il est. Il est florissant. De jours en jours, O Bo Coffret prend de l’expansion côté clientèle et aussi côté service.

En 1909, Eugène Schuller a créé la coloration pour cheveux et fondé la compagnie Harmless Hair Dye qui deviendra ''L'Oréal''